Photographie en piscine par Véronique Würmli-Baudot

Photographie en piscine par Véronique Würmli-Baudot
Shopping vite © Véronique Würmli-Baudot

Photographie en piscine par Véronique Würmli-Baudot

Nous avons tous entendu parler de la photographie sous-marine. Le Club Photoshop Paris lui a même consacré une soirée exceptionnelle le 4 octobre 2012 autour de Philippe Richard.
Mais savez-vous qu’il existe un championnat de France – et même un championnat du monde – de photographie “subaquatique indoor” (c.a.d. en piscine) ? 
Saviez-vous également que parmi les fidèles du Club Photoshop Paris, nous comptons la très discrète Véronique Würmli-Baudot, sextuple championne de France de photographie en piscine ?
Nous avons donc demandé à Véronique de nous en dire un peu plus et de nous montrer quelques photos. Nous lui donnons donc la parole, avant – nous l’espérons tous – qu’elle vienne elle-même nous présenter ses images à une future réunion du Club. Toutes les photos qui nous ont été transmises peuvent être admirées ici.

Le passe-muraille - Hommage à Marcel Aymé© Véronique Würmli-Baudot
Le passe-muraille – Hommage à Marcel Aymé© Véronique Würmli-Baudot

La Fédération Française d’Etudes et des Sports Sous-marins (FFESSM) organise chaque année, en plus de la mer, le Championnat de France de photographie subaquatique Indoor (en piscine).
L’objectif est de mettre en valeur l’élément aquatique par la créativité photographique. Une question est souvent posée : que photographiez-vous dans l’eau d’une piscine ? Il n’y a que de l’eau et des carreaux ! C’est là où la créativité et l’imaginaire entre en jeu.

Je ne pratique des photos en piscine que quelques séances par an et juste pour le Championnat, car il est compliqué de trouver des créneaux piscine.
Voici les principales infos pour cette compétition (extraits du règlement) :

 Une équipe est composée de : un photographe, un ou deux modèles / accessoiristes (qui sont les seuls autorisés à se mettre à l’eau avec le photographe) ainsi que deux accompagnateurs maximum, sous réserve des possibilités logistiques de l’organisation. 
Les organismes vivants immergés autres que modèles humains sont interdits. Tous les accessoires sont autorisés à condition de n’être ni polluants, ni dégradants, ni dangereux, ni en verre et être conformes à la réglementation de la piscine.
La compétition se déroule sur une demi-journée ou une journée maximum, suivant le nombre de candidats. Chaque compétiteur dispose de 1 h 30 pour effectuer ses prises de vues.

La liberté victorieuse - Hommage à Delacroix © Véronique Würmli-Baudot
La liberté victorieuse – Hommage à Delacroix © Véronique Würmli-Baudot


Si tous les compétiteurs ne peuvent opérer ensemble dans le bassin, l’heure et un espace du bassin sont attribués avant le début de la compétition. La carte mémoire utilisée est remise avant de sortir de l’enceinte du bassin.
T
outes les images doivent avoir été réalisées pendant la compétition (formatage de la carte mémoire avant la mise à l’eau). Les horloges des appareils photo sont contrôlées. Si nécessaire, une vérification est faite par l’organisateur, à la remise de la série du compétiteur. Tous les formats sont autorisés à la prise de vue. Il est laissé totale liberté au compétiteur dans le traitement des images. Dans le cas d’utilisation de plusieurs images pour en créer une nouvelle (surimpression, superposition ou autre effet), tous les fichiers d’origine doivent avoir été réalisés pendant la compétition.
Le temps imparti pour le traitement et la sélection est limité à 2h30.
 Pour présentation au jury, chaque compétiteur sélectionne 3 images : une d’ambiance piscine, une comprenant une présence humaine et une de créativité. Chaque année, un thème est imposé dans une des catégories.
 Le jury se réunit une semaine après le championnat et proclame le palmarès. Il comprend au moins quatre personnes.

Grimpeurs dans la faille d'un glacier © Véronique Würmli-Baudot
Grimpeurs dans la faille d’un glacier © Véronique Würmli-Baudot

Le jury est désigné par la Commission Nationale Photo Vidéo de la FFESSM.La projection des photos est opérée par catégories, photo par photo. Le classement est dans un premier temps réalisé grâce à la somme arithmétique des notes des trois images. Le classement définitif sera ensuite déterminé par une vision de l’ensemble de la série de chaque compétiteur. 

Place à quelques-unes de mes photos faites pendant les championnats. Les premières ont été faites à la prise de vue car, à l’époque, les retouches et recadrages n’étaient pas autorisés. Faute de temps pour les retouches, je fais un max à la prise de vue (je mets presque 1h à choisir mes photos sur les 2h30 du temps imparti).

Pour en savoir plus :
La page avec toutes les photos transmises par Véronique
Le site de la Commission Nationale Photo Vidéo de la FFESSM (Fédération Française d’Etudes et des Sports Sous-marins (FFESSM) 

Laisser un commentaire