Nouvelle exposition Henri Cartier-Bresson “Le Grand Jeu”

Nouvelle exposition Henri Cartier-Bresson  “Le Grand Jeu”
Simiane-la-Rotonde, 1969 © Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum Photo

Il est toujours aussi important de voir et de revoir les photographies de Cartier-Bresson. 

Peu de photographes ont vu leurs œuvres autant exposées dans des lieux prestigieux, faire l’objet d’autant de livres photos et de commentaires artistiques, sociologiques ou historiques que Cartier-Bresson. Après la création de la Fondation éponyme au début des années 2000, après les très riches rétrospectives de la BnF en 2003 et du Centre Pompidou de 2014, quelle nouvelle idée pour mettre en lumière l’œuvre immense de cette figure mythique de la photographie française ?

C’est pourtant ce qu’a fait la Fondation Pinault avec l’exposition intitulée « Le Grand Jeu », qui se déroule actuellement au Palazzo Grassi à Venise jusqu’au 20 mars 2021 et qui sera visible à Paris, à nouveau à la BnF François Mitterand, du 13 avril au 22 août 2021.

On sait qu’au début des années 1970, le photographe avait sélectionné, parmi les 200 000 clichés de ses planches contacts, 385 images qu’il considérait comme étant les plus significatives de son œuvre. Ce choix a ainsi donné naissance à un panorama exceptionnel intitulé « Master Collection », qui a été tiré chez Picto à Paris en six exemplaires originaux aujourd’hui conservés au Victoria and Albert Museum de Londres, à la University of Fine Arts d’Osaka, à la Bibliothèque nationale de France, à la collection Menil de Houston, à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris … et désormais dans la collection Pinault à Paris.

Moma New-York, 1964 Simiane-la-Rotonde, 1969 © Fondation Henri Cartier-Bresson
Moma New-York, 1964 Simiane-la-Rotonde, 1969 © Fondation Henri Cartier-Bresson

Cette dernière a eu l’idée de soumettre cette « Master Collection » au regard de cinq commissaires invités en leur demandant de sélectionner chacun cinquante images et de les présenter comme ils l’entendaient dans cinq espaces indépendants les uns des autres. C’est ainsi que sont nées cinq expositions, à la fois simultanées et quasi indépendantes, au libre choix de la photographe Annie Leibovitz, de l’écrivain Javier Cercas, du réalisateur Wim Wenders, de la conservatrice du patrimoine Sylvie Aubenas, et de François Pinault, collectionneur.

Selon Valérie Duponchelle, journaliste au Figaro : « Lorsque l’on sort de ce bain d’images, on a le sentiment d’avoir vu cinq courts-métrages, d’avoir lu cinq nouvelles, d’avoir appris à regarder, à changer d’angle, c’est-à-dire à réfléchir sur ce que l’on voit. ».

À voir donc, absolument, soit à Venise pour les plus pressés (et les plus chanceux !), soit à Paris dans sept mois.

Pour en savoir plus : 
– Le dossier de presse de l’exposition « Le grand jeu » à Venise (en français)
– Le site de la Fondation Henri Cartier-Bresson
– La page Expositions septembre 2020 – août 2021 du site de la Bibliothèque nationale de France

La publication a un commentaire

  1. GRADOS JEAN-PIERRE

    Nous souhaitons découvrir, pour les 70 ans de mon épouse, en décembre prochain, une nouvelle exposition des oeuvres de henri Cartier-Bresso. Nous habitons tout près de Simiane la Rotonde dans les Alpes de Haute Provence et nous nous rendons régulièrement sur sa tombe à Mont-Justin. Où pourrais-je acheter une copie de la place de Simiane et à partir de quel prix ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire