Martin Parr démissionne à l’issue d’une campagne anti-racisme

Martin Parr démissionne à l’issue d’une campagne anti-racisme
La Joconde © Martin Parr Foundation

Le Figaro, dans un article publié le 23 juillet, nous apprend que Martin Parr, accusé d’avoir participé à la promotion d’un livre “terriblement raciste”, a démissionné de son poste de directeur artistique du festival photo organisé par la ville de de Bristol.

Que lui est-il reproché ? D’avoir préfacé la réédition d’un album du photographe italien Gian Butturini, décédé en 2006.

Gian Butturini's
Gian Butturini’s “London” © Gian Butturini

Dans cet ouvrage, intitulé “Londres” et paru initialement en 2006, le photographe avait, selon les propos de Martin Parr dans sa préface « dépeint les pauvres et la classe ouvrière qui n’ont pas réussi à se débrouiller dans les années 1960, loin d’un point de vue touristique ». Or, dans cet album, figure la double page reproduite ci-contre, qui juxtapose le portrait d’une femme noire et d’un gorille en cage.

Cette proximité éditoriale, non relevée à l’époque, a suscité la colère d’une étudiante britannique qui, dans la revue  The Art Newspaper, a déclaré que Martin Parr apportait sa caution en préfaçant la réédition. Elle déclarait,également : «Il [Martin Parr] est représentatif de cette génération d’hommes blancs, d’âge moyen, qui font ce qu’ils veulent sans jamais craindre les conséquences. Il représente l’institution et nous commençons seulement à la démanteler».

A l’issue d’une campagne de dix-huit mois, Martin Parr a présenté ses excuses et sa démission de la direction artistique du festival de Bristol. Il a indiqué en outre qu’il ferait don des honoraires perçus pour la rédaction de la préface à un organisme de charité et a également demandé le retrait de la vente ainsi que la destruction de la réédition.

En complément de l’article du Figaro, nous signalons que la revue britannique n’en est pas à son coup d’essai pour la reprise d’accusations de racisme. Elle vient de publier un article donnant un large écho aux accusations de “racisme structurel” formulées par un photographe de Getty Images à l’encontre du World Press Photo (cf. lien plus bas).

Pour en savoir plus :
– Le site du festival photo de Bristol
– La Martin Parr Foundation
– Les deux articles publiés par The Art Newspaper
             – L’article reprenant l’accusation de racisme contre Martin Parr 
             – L’article reprenant l’accusation de racisme structurel contre le World Press Photo
– La version en français de The Art Newspaper

Laisser un commentaire