L’heure bleue au musée Marmottan

Heure_bleue1
Heure_bleue1
Voilà une exposition composée exprès pour les photographes tellement le peintre danois Peder Severin Krøyer me semble jouer avec la lumière comme si elle avait été capturée sur un ektachrome 64.
Heure_bleue2
Heure_bleue2

Il y a bien sûr la célèbre déambulation sur la plage de ces deux femmes, qui donne son nom à l’expo, l’heure bleue. mais il y a aussi des portraits magnifiques et tellement subtils, des réunions autour d’une table de déjeuner, des pécheurs et des enfants qui jouent dans les vagues. La peinture de Peder Severin Krøyer dégage à la fois une sensation de sérénité mêlée d’une touche de mystère qui provoque une douce mélancolie. Pouvoir admirer pour de vrai, sans passer par le prisme d’un écran, les couleurs et surtout la texture de ces toiles est un réel bonheur.

Mon seul regret, c’est que l’autre tableau symbolisant cette heure magique qui précède la nuit ne soit pas présent (Soir d’été sur la plage de skagen – l’artiste et sa femme).

Et un bonheur n’arrivant jamais seul, vous pouvez continuer votre promenade au sous-sol pour admirer de près les chefs-d’œuvre de Claude Monet. On peut se noyer dans plus de 100 œuvres du peintre, dont des œuvres emblématiques comme « Impression, soleil levant » et un ensemble unique de « Nymphéas ».

Musée_Marmottan3
Musée_Marmottan3

Pour en savoir plus : 
Le site du musée Marmottan
La page de Peder Severen Krøyer

Heure_bleue3
Heure_bleue3
Musée_Marmottan2
Musée_Marmottan2
Musée_Marmottan1
Musée_Marmottan1

Laisser un commentaire